Séminaire : L'action de la philosophie, automne 2021

L'art de philosopher

Introduction

Lorsqu’on considère la philosophie comme l’une des branches du savoir, on sait à quel point il est difficile de la situer parmi les sciences, au point qu’on peut varier d’un extrême à l’autre, estimant qu’elle les comprend toutes ou qu’au contraire elle ne trouve en elles aucune place. Plutôt que de nous acharner à la ranger entre les sciences, constatons la difficulté de cette tentative et cherchons à concevoir la philosophie comme une activité distincte des disciplines scientifiques et théoriques. Partons du postulat qu’elle est plutôt parente des arts, et qu’elle est même une forme d’art. Peut-être sera-il également difficile de la situer parmi les arts et devrons-nous transformer notre conception de l’art pour y parvenir. Mais, loin d’être étrange, le lien de la philosophie avec l’art est suggéré déjà par sa conception traditionnelle en tant qu’amour de la sagesse, qui nous invite à la concevoir comme visant un art de vivre tout autant ou davantage qu’une science. Cependant tout art de vivre n’est sans doute pas philosophique, et on peut se demander ce qui le rend tel. Et par ailleurs, un art de vivre comporte généralement lui-même divers arts, dont certains matériellement utiles, tels que les arts culinaires ou vestimentaires, d’autres agréables ou expressifs, tels que la danse, la musique ou la poésie. Parmi ceux-ci les arts du discours semblent essentiels à la philosophie, que nous connaissons surtout par leur intermédiaire, notamment à travers les œuvres écrites. Il se pose donc également la question de savoir ce que sont les arts philosophiques et quelle est leur importance dans l’art de philosopher. Voilà les questions auxquelles sera consacré notre séminaire.

Comme ce séminaire s'inscrit dans une série de recherches sur la philosophie et la pratique, on pourra se faire aussi une idée du genre de problèmes qui seront abordés en lisant l'introduction d’autres séminaires précédents sur le thème général philosophie et pratique, notamment ceux de la série concernant l’action de la philosophie.

Introduction

Objectifs

Connaissances : Ce séminaire vise le développement de la connaissance en un autre sens que l'accumulation de savoirs thématiques. Dans ce dernier domaine, c'est essentiellement la matière des textes retenus qui jouera éventuellement le rôle accessoire qui leur est réservé. Mais ce dont il s'agit principalement, c'est la connaissance au sens philosophique, c'est-à-dire en tant qu'elle comporte une réflexion sur elle-même orientée par un souci essentiel de ses propres modalités. C'est pourquoi l'insistance sera mise sur le développement des habiletés intellectuelles correspondant à cette orientation.

Habiletés intellectuelles : Capacité de saisir et de développer des problèmes philosophiques, d'analyser des concepts, de confronter des idées diverses sur un sujet, de participer intelligemment à la discussion, d'entrer dans la problématique, de saisir la pertinence des questions particulières et des réponses possibles par rapport à elles, et de contribuer à l’invention philosophique aussi bien individuellement que dans le cadre d'une collaboration à l'intérieur d'un groupe de recherche philosophique.

On pourra s'informer sur la méthode générale sur laquelle repose ce séminaire dans l'ouvrage suivant:

Gilbert Boss, Introduction aux techniques de la philosophie – Analyse de l'idée de justice, Zurich, Grand Midi, 1989.

On trouvera également sur internet une réflexion sur la collaboration philosophique:

Gilbert Boss, De la collaboration en philosophie

Contenu

La matière précise du séminaire dépendra entre autres des textes retenus, mais davantage encore du mouvement de notre recherche. Car ce séminaire ne visant pas à la transmission de savoirs, mais à l'exploration en commun d'un problème, développé dans une introduction écrite qui sera discutée, le contenu précis sera déterminé au fur et à mesure, en collaboration, chaque participant contribuant à orienter la recherche par le développement de problèmes liés à la problématique générale et par la manière dont il fera intervenir dans le mouvement de la recherche ses propres réflexions, alimentées par les lectures prévues.

Formule pédagogique

Séminaire de recherche, fondé sur l'intervention active des participants dans la discussion et sa préparation. Atelier philosophique, consacré à l’exercice concret de la philosophie sous diverses formes et impliquant donc l’activité des participants. Le séminaire jouira de la collaboration de l’Atelier des Arts Philosophiques.

Après la discussion du thème et du problème développés par écrit par le professeur, les échanges seront consacrés à la recherche en commun et se dérouleront selon l'ordre suivant. Chaque semaine, dans un « tour de table » sur le forum, chaque étudiant exposera par écrit l'état de sa réflexion. Ensuite la discussion sera lancée, en classe ou par l’intermédiaire du forum, selon la situation.

Lectures obligatoires

Chaque étudiant choisira individuellement une lecture dans la liste ci-dessous. Ces œuvres ne seront pas discutées comme telles, mais elles serviront d’inspiration pour la réflexion sur notre problème.

Suggestions de lectures

  • Montaigne, Essais
  • Stirner, L'unique et sa propriété
  • Nietzsche, Ainsi parlait Zarathoustra
  • Bergson, La pensée et le mouvant
  • Musil, L'homme sans qualités
  • Hesse, Le jeu des perles de verre
  • Gilbert Boss, Jeux de concepts, Installation
  • Gilbert Boss, Qu'est-ce que la philosophie? sur Internet
  • Gilbert Boss, Philosophie et pratique, sur Internet
  • Collectif Utopies, @, sur Internet

Mode et critères d'évaluation

Les travaux notés sont les suivants :

Participation aux échanges sur le forum et en classe — présentations aux « tours de table » et participation à la discussion — (50%), ainsi qu'un examen à la fin du semestre qui, selon les circonstances, aura lieu par oral ou par écrit (50%). Pour cet examen, chaque participant se concentrera sur l'un des livres étudiés ou sur l’un des aspects de la recherche, et il fera le point de la recherche commune, telle qu'elle se présente pour lui.

L'objet de l'évaluation sera l'aptitude démontrée dans les différentes activités à atteindre les objectifs du séminaire (voir la section « objectifs »), ainsi que l'habileté manifestée dans l'expression de réflexions philosophiques.

Pour satisfaire aux exigences de l'administration en cas de demande de révision de note, les examens oraux seront enregistrés, puis les enregistrements seront effacés une fois le délai de ces demandes dépassé.

Forum

Comme les tours de table auront lieu sur le forum du séminaire, chaque participant est invité à s'y inscrire et à le consulter régulièrement.