Questions spéciales, hiver 2005

LA PHILOSOPHIE POLITIQUE MODERNE ET SES LIMITES

 

But du cours

La philosophie politique moderne est née, avec More, Machiavel, Hobbes et Spinoza, à un moment de crise dans notre civilisation, lorsque la nouvelle science commençait à révolutionner la conception de la connaissance du monde héritée de la science antique et médiévale, et que  les États se mettaient à s'affranchir de la tutelle des autorités religieuses et, en partie, de la religion elle-même. Elle a fixé un régime de la pensée politique, dont l'objet privilégié est devenu celui de l'instauration de la justice dans la société ainsi que de la manière d'assurer le progrès des sciences, de la technique et de l'économie. Ce programme a été fécond, il a donné lieu à de nombreux développements, chez des auteurs tels que Locke, Hume, Smith, Constant, Tocqueville, Mill, Marx ou Rawls, et il a été relativement réalisé par nos sociétés démocratiques occidentales. Il se pourrait que nous nous trouvions à nouveau à un moment de crise, et qu'il y ait lieu de réfléchir aux limites de notre philosophie politique moderne, afin de voir quelles avenues nouvelles pourraient s'offrir. Dans cette perspective, ce cours abordera quelques textes significatifs de la philosophie politique moderne, afin d'en trouver les caractéristiques qui sont aussi devenues celles de nos propres manières de concevoir la politique, et il fera apparaître les limites de ces façons de penser, en fonction des problèmes qui se posent actuellement.

Objectifs

Connaissances: matière des textes abordés en classe et des lectures obligatoires.

Habiletés intellectuelles: capacité d'analyser et d'interpréter un texte tiré des œuvres abordées au cours, de le situer dans son contexte intellectuel, et de réactualiser la problématique.

Contenu

La nouveauté de la philosophie moderne. Recherche de ses caractéristiques fondamentales. Diagnostic de la crise postmoderne de la pensée politique. Perspectives de solution.

Formule pédagogique

Formule mixte de cours magistral, de lecture en commun et de discussions.

Lectures obligatoires

  • Spinoza, Traité politique, trad. Saisset et Bove, Le Livre de Poche, 2002.

Suggestions de lectures complémentaires

  • More, L'Utopie
  • Machiavel, Le prince
  • Hobbes, Le citoyen
  • Rousseau, Le contrat social
  • Rawls, A Theory of Justice
  • Rawls, Political Liberalism, Columbia University Press, New-York, 1993 (Libéralisme politique, PUF, Paris, 1995).
  • G. Boss, La mort du Léviathan. Hobbes, Rawls et notre situation politique, Grand Midi, Zurich, 1984
  • G. Boss, La fin de l'ordre économique, Grand Midi, Zurich, Québec, 2000
  • G. Boss, Une politique par delà le juste et l'utile, introduction au séminaire de l'automne 2004.
  • J.K. Galbraith, Les mensonges de l'économie Grasset, Paris, 2004

On trouvera sur Internet de nombreux textes pertinents pour le sujet de ce cours sur le site des Classiques des Sciences Sociales: http://www.uqac.uquebec.ca/zone30/Classiques_des_sciences_sociales/

Mode et critères d'évaluation

Travaux et interrogations: deux épreuves écrites en cours de semestre (60%), un examen oral en fin de semestre (40%).

L’une des épreuves consistera en une explication de textes portant sur un passage tiré des œuvres abordées dans le cours, et dont l'étudiant montrera le sens et l'intérêt, en l’insérant dans son contexte. L’autre consistera en un rapport d’études.

Les critères d'évaluation dérivent d'abord des points cités sous la rubrique "objectifs". La correction de la langue, la clarté de la construction de l'argumentation et la pertinence des idées avancées par rapport au texte analysé sont des facteurs importants qui influencent également la note.

Dates des épreuves et examens

1er écrit (en classe), le mardi 12 avril, explication de textes (matière: Spinoza, Traité politique)

Texte donné à expliquer :

Spinoza, Traité politique, chap. 3, §3.8-3.9, trad. Saisset-Bove, p. 141-142, « Il faut considérer en second lieu … moins elle relève de son propre droit. »

2e écrit (en classe), le mardi 19 avril, rapport d'études (matière: Spinoza, Traité politique et matière du cours)

Titre:

Évolution de mes idées sur ce qui caractérise la pensée politique moderne, à l'occasion du cours sur la philosophie politique moderne et ses limites.

Oral : le mardi 26 avril au bureau 616 du pavillon Savard (venir un quart d'heure avant l'heure de l'examen) (matière: Spinoza, Traité politique)

Résultats des premières épreuves

Moyenne de la classe: 21/30 (B)

Répartition des notes: 3 A, 6 B, 2 C

Notes

Travaux disponibles au secrétariat de la Faculté à partir du jeudi 21 avril.

Résultats des secondes épreuves

Moyenne de la classe: 22/30 (B+)

Répartition des notes: 4 A, 6 B, 1 C

Notes

Travaux disponibles au secrétariat de la Faculté à partir du vendredi 22 avril.

Résultats des examens oraux

Moyenne de la classe: 29/40 (B+)

Répartition des notes: 4 A, 5 B, 2 C

Notes

Résultats finaux

Moyenne de la classe: 72/100 (B+)

Répartition des notes: 2 A, 8 B, 1 C